Coopération nationale

Coopération internationale

Laboratoire Européen Associé (LEA) "Délinquances, politiques de sécurité et de prévention : recherches comparatives franco-allemandes"

Ce laboratoire, fondé en 1998, réunit trois unités de recherche : le CESDIP (CNRS-Ministère de la Justice, Guyancourt, France), l’Institut Fédératif de Recherche sur les Économies et les Sociétés Industrielles (IFRÉSI, équipe CLERSÉ, CNRS-Université de Lille I, France) et le Max-Planck Institut für Ausländisches und Internationales Strafrecht (Freiburg-im-Breisgau, Allemagne).

Il a pour vocation de susciter la recherche comparée franco-allemande sur les matières de délinquance, de politiques de sécurité et de prévention.

À ce titre, le LEA encourage au moyen d’aides à la recherche tous projets susceptibles d’entrer dans le champ de ces thématiques. Vous pouvez consulter le document "Bilan et perspectives" qui fait le point sur les huit premières années d’exercice, ainsi que le sommaire du n° 3/2005 de la Revue "Déviance & Société", qui présente une sélection des communications produites au colloque franco-allemand du LEA à Fréjus, tenu en septembre 2004.

- Direction exécutive : Fabien JOBARD fabjob@cesdip.com

- Comité directeur : Hans-Jörg ALBRECHT (Max-Planck Institut für Bildungsforschung, Freiburg-im-Breisgau, Allemagne), Dominique DUPREZ (IFRÉSI-CLERSÉ/CNRS, Lille, France), Fabien JOBARD et René LÉVY (CESDIP, Guyancourt, France) et Philippe ROBERT (GERN, Guyancourt, France).


Le projet CRIMPREV - "Assessing Deviance, Crime and Prevention in Europe" (contrat n°028300) est une Action de Coordination (AC) financée par la Commission Européenne dans le cadre du 6e PCRD, mise en œuvre par un consortium pluridisciplinaire de 31 participants de 10 pays européens, pour une durée de 36 mois (à compter du 1er juillet 2006). Cette action, dont le CESDIP est partenaire, est coordonnée par le GERN-CNRS.

Le projet vise à produire une valeur ajoutée comparative européenne, basée sur les connaissances acquises dans chaque cadre national et à fournir aux responsables des différents paliers de gouvernement des savoir-faire méthodologiques et des guides pour :
- la mesure des déviances, de la criminalité ainsi que de leurs perceptions ;
- et l’évaluation des politiques publiques de prévention.

Le projet donne l’occasion au monde académique et aux décideurs d’approfondir leurs coopérations et d’unir leurs ressources pour produire une analyse comparative européenne des questions suivantes :
- Les facteurs de comportements déviants
- Les processus de criminalisation
- Les perceptions du crime et de l’insécurité
- Les liens entre comportements illicites ou socialement déviants et crime organisé à travers l’économie informelle
- Les politiques publiques de prévention

- Site Internet : www.crimprev.eu


Imprimer